Rassemblement le 30 mai : disons non au projet de loi Elan !

A l’heure où la convergence des luttes fait rage, chacun ayant compris le danger pesant sur l’ensemble de nos acquis sociaux, le logement doit, plus que jamais, être défendu contre un projet nocif et destructeur : la future loi Elan.

Présente à chacun des rassemblements contre la casse des services publics, la CNL est partie prenante du mouvement de mobilisation contre la folie réformatrice du gouvernement Macron. L’enjeu est de taille : nous devons aujourd’hui choisir et lutter pour la société dans laquelle nous souhaitons évoluer. La stratégie « réformer à tout prix » d’E. Macron aura pour conséquence la précarisation généralisée de la société et non le progrès.

Le projet de loi Elan marque une charge sans précédent lancée contre le logement, social et privé. Dans cette nouvelle approche du monde du logement, le locataire sera à la merci du propriétaire et les associations de défense des habitants éloignées des centres de décisions. Le gouvernement entend donc inverser le rapport de force, au détriment des locataires.

La CNL refuse de voir cette situation comme une fatalité et appelle à un rassemblement place des Invalides mercredi 30 mai à 18h30. Citoyens, associations et élus, tous nous devons envoyer un message fort au gouvernement en refusant le projet de société qu’il souhaite nous imposer, notamment à travers le logement.

La CNL donne rendez-vous à toutes celles et ceux qui souhaitent se mobiliser pour une autre politique du logement mercredi 30 mai, place des Invalides à 18h30.

Un point presse aura lieu à 18h pour faire le point sur l’actualité et les mobilisations à venir.