Priorité aux habitants: Consommer juste et durable

Lors des précédentes campagnes électorales pour les présidentielles et législatives, les préoccupations des consommateurs n’apparaîssaient quasiment pas.
Tous nos concitoyens sont des consommateurs qui rencontrent de nombreuses difficultés lors de leurs actes d’achat et dans leur vécu quotidien. Avec l’explosion des prix et la crise du logement que connaît aujourd’hui la France, nous sommes à un point de rupture. Dans un contexte où se profile une récession économique conjuguée à une crise monétaire, il est urgent d’agir.

LA GESTION PUBLIQUE DE L’EAU
En premier lieu, il faut arrêter les coupures d’eau. La CNL propose la baisse de la facturation de l’eau et la mise en place d’une tarification sociale. Elle milite pour un droit à l’eau pour tous. En France, presque 80% de l’eau du robinet est sous régie privée. En régie municipale, le prix du service d’eau permet une baisse de 20 à 45 %, c’est pourquoi la CNL propose une gestion publique de l'eau pour baisser significativement la charge eau des usagers.

LE SERVICE PUBLIC DE L’ENERGIE
L’énergie domestique n’est pas une marchandise mais un produit de première nécessité. La CNL propose une tarification sociale de l’énergie et un service public de l’énergie.

LA MOBILITE DURABLE, POUR TOUS
La CNL propose de développer la desserte des territoires urbains et ruraux, d’accroître les fréquences, de faciliter les correspondances et d’améliorer la qualité et l’information. La prise en compte et le respect de l’avis des usagers sont aussi indispensables pour repenser notre système de transport. Pour développer un transport durable, les mesures anti-pollution qui restreignent la circulation dans certaines villes doivent s’accompagner, pour les automobilistes modestes, d’aides financières et de baisse des tarifs des transports en commun.

LE SERVICE PUBLIC DE LA POSTE
La CNL dénonce le contrat de présence postale territoriale 2017-2019 entre l’Etat, l’association des maires de France et La Poste qui vise à décentraliser la présence postale et marque une fois de plus, le désengagement de l’Etat. La CNL est pour la présence postale dans tous les territoires quel que soit le nombre d’habitants et pour un service public de La Poste.

LE PLAFONNEMENT DES FRAIS BANCAIRES
L’augmentation des frais bancaires est vertigineuse. Ces frais constituent un impôt privé prélevé sur le consommateur. La CNL propose le plafonnement des frais bancaires.

LA PROMOTION DES CIRCUITS COURTS
L’aspiration à une alimentation de qualité grandit de plus en plus dans la société. Elle doit se traduire par le développement des circuits courts d’alimentation qui promeuvent une alimentation plus saine et plus rémunératrice pour les producteurs. Ce développement doit être accompagné par les pouvoirs publics.

L’ACCES AU NUMERIQUE GARANTI PAR LES SERVICES PUBLICS
Les services publics doivent être les garants de l’accès de tous et sur tout le territoire à une connexion internet de même qualité. La numérisation de certains services, en particulier les services publics et ceux des bailleurs sociaux, ne doivent pas servir de prétexte à la suppression de leur équivalent physique. Par ailleurs, le consommateur en ligne doit être mieux protégé quant à la collecte et à la revente de ses données. Enfin, concernant spécifiquement le logement, la thématique de « l’habitat connecté » est très en vogue. Sous couvert d’évolution
technologique, elle entérine parfois des évolutions politiques importantes comme l’individualisation de la consommation d’énergie avec les compteurs intelligents.

 

Soutenez les propositions de la CNL, signez notre pétition