Manifestation du 24 mars : réclamons ensemble une autre politique du logement !

Alors que le gouvernement fait face à une importante vague de contestation, la Confédération Nationale du Logement s’est jointe à cette mobilisation générale en appelant à rejoindre les cortèges des rassemblements du 15 et du 22 mars. Elle appelle également à manifester samedi 24 mars pour réclamer une autre politique du logement.

Après avoir mené bataille pendant des mois contre la baisse des APL et la ponction des bailleurs sociaux ; après avoir organisé les Etats généraux du logement social ; après avoir participé activement à la conférence de consensus du Sénat, la CNL en appelle aujourd’hui aux citoyens, aux associations, aux syndicats, aux bailleurs et aux élus pour se mobiliser et refuser, ensemble, les orientations du gouvernement en matière de logement.

Tous les ans, la CNL se mobilise contre les expulsions locatives, une pratique indigne d’un pays riche comme la France. Cette année, la situation étant particulièrement inquiétante au vue des positions du gouvernement, la CNL a réagi en conséquence. Nous avons ainsi lancé un appel citoyen pour réclamer une autre politique du logement : à peine quelques jours après son lancement, l’appel comptabilise déjà près de 500 signatures ! Preuve, s’il en fallait une de plus, que les orientations politiques que le gouvernement privilégie ne sont pas celles attendues par les habitants.

En cette veille de fin de trêve hivernale qui va précipiter la mise à la rue de milliers de familles, il y a urgence à agir ! La CNL appelle donc à une mobilisation unitaire le samedi 24 mars, un rassemblement qui s’inscrit dans la lignée du mouvement actuel de contestation générale.

C’est en affichant collectivement notre refus du recul de nos « conquis » sociaux, notamment dans le secteur du logement, que nous parviendrons à faire reculer le gouvernement : soyons nombreux samedi 24 mars, à Paris et en province.

A Paris, rendez-vous à 13h30 place de la République pour un départ vers Bastille à 14h30