Manifestation du 22 mars : la CNL se mobilise pour la défense du service public !

Alors que le gouvernement mène depuis des mois une violente campagne contre le modèle social à tous les niveaux, il s’attaque aujourd’hui aux services publics. Dans une stratégie de précarisation générale, E. Macron et son équipe entendent ainsi démanteler l’ensemble des acquis sociaux français.

Alors que l’ensemble des acteurs sociaux portent des revendications unitaires dans l’objectif de renforcer et pérenniser un modèle social qui a largement fait ses preuves, le gouvernement s’entête, lui, à en déstabiliser tous les rouages.

Le gouvernement use encore une fois des mêmes méthodes sournoises que pour la réforme du logement social, en lançant une concertation de façade avec les acteurs de la fonction publique tout en refusant de leur divulguer la moindre information.

Pour dénoncer cette orientation inquiétante et faire reculer le gouvernement, la CNL appelle à rejoindre les cortèges de la manifestation du jeudi 22 mars contre le projet de casse de la fonction publique ordonné par le gouvernement. Au nom de la convergence des luttes, plus qu’évidente, la CNL, acteur majeur du mouvement de contestation contre le démantèlement du logement social, sera dans la rue jeudi 22.

La CNL soutient également le mouvement des retraités qui appellent à une journée nationale d’actions le 15 mars pour dénoncer les attaques sur leur pouvoir d’achat avec notamment l’augmentation de la CSG.

L’heure est à l’action et soyons sûrs que ces rassemblements du 15 et du 22 mars seront suivis de beaucoup d’autres ; notamment le samedi 24 mars avec une manifestation unitaire pour réclamer une autre politique du logement.