Les lauréats des prix ERHIN 2019

Pour la 3e édition des prix ERHIN, nous avons reçu le nombre record de 86 candidatures réparties dans cinq catégories et provenant de 16 pays différents. Le choix des cinq finalistes fut donc une tâche difficile pour le jury. Nous sommes ravis d’annoncer les lauréats du Prix Européen de l’Habitat Responsable de cette année :

 

Lauréat de la catégorie « Financement équitable pour le logement abordable » :

Politiques logement anti-spéculation localisées – Barcelone, Espagne

Dans le cadre du Plan Droit au Logement 2016-2025, l’Institut municipal de l’Habitatge i Rehabilitacio (IMHAB), une entreprise publique, a poursuivi ses « politiques de logement anti-spéculation localisées » qui comprenaient, entre autres, l’acquisition sélective de logements privés et la mobilisation de logements abordables dans le cadre d’accords bilatéraux avec des propriétaires privés.

Ce que le jury a aimé, Anne Viita (Union finlandaise des locataires)

  • Le modèle barcelonais est une planification solide du logement, capable de réguler le marché privé.
  • Les logements sociaux dans le centre-ville avec des aspects innovants pour lutter contre l’érosion du parc de logements dans les zones gentrifiées.
  • Reproduction du projet : il est intéressant d’inciter d’autres villes à faire de même et d’encourager les municipalités à résoudre la problématique des expulsions.
  • L’augmentation du parc de logements abordables et publics dans une ville où qui en compte peu.

 

Lauréat de la catégorie « Plus qu’un toit – Offrir aux communautés d’égales opportunités » :

Nettelbeckplatz – Une manière expérimentale de rénover un lotissement collectif à Berlin – Berlin, Allemagne.

La coopérative de logements Berlin Bauund Wohnungsgenossenschaft von 1892 eG a poursuivi le renouvellement expérimental et innovant d’un complexe de logements sociaux des années 1970, comportant des adaptations ainsi que des ajouts/ extensions (appartements modernes, ateliers, solutions de cohabitation pour divers ménages), en utilisant des stratégies de construction innovantes et des technologies d’économie d’énergie, en améliorant l’accessibilité, en élargissant les espaces communs et en soutenant la communauté auto-organisée.

Ce que le jury a aimé, Paulus Jansens (Directeur de Woonbond)

  • Ce projet est la combinaison de plusieurs mesures telles que la rénovation d’anciens logements en respectant les normes d’efficacité énergétique, la mixité sociale et fonctionnelle, en combinant des studios résidentiels avec des studios d’art et des installations communes pour les personnes âgées et la participation de la communauté locale.
  • Le projet peut servir de modèle à d’autres coopératives et à des investisseurs axés sur la communauté.
  • Il peut fournir 4 200 m2 supplémentaires d’espace habitable générés lors de la restructuration sans affecter la taille ni la qualité des espaces publics existants dans la cour.
  • L’approche holistique avec une forte participation des habitants.

 

Lauréat de la catégorie « Leaders de l’innovation, agents de la transition énergétique équitable »

Moerwijkzicht Breda, Pays-Bas

L’organisation à but non lucratif Alwelwants veut rendre son complexe de logements « durable » et lance une rénovation énergétique majeure de 241 logements locatifs sociaux. Cela inclut de nombreuses actions dont l’abandon complet du gaz, l’amélioration de l’isolation et de la ventilation, l’augmentation du confort, la diminution de la consommation, la mise à niveau de l’éclairage et des fenêtres, une nouvelle esthétique globale suivant un modèle de conception et de couleur.

Cependant, c’est la participation des habitants et leur collaboration poussée qui ont été le « facteur de réussite le plus important » du projet.

Ce que le jury a aimé, Eddie Jacquemart (Président de la Confédération Nationale du Logement) :

  • Le Moerwijkzicht Breda est l’un des premiers projets de grande envergure aux Pays-Bas dans lequel le chauffage au gaz naturel a été remplacé par le chauffage urbain.
  • Les locataires sont fortement impliqués dans le projet.
  • Le besoin de chauffage du logement a été réduit de manière significative. Pour les habitants, le coût de la vie est moins important depuis la rénovation. Ils ont une maison plus confortable avec un environnement intérieur plus sain et les émissions de CO2 liées aux bâtiments ont été réduites à zéro.

 

Lauréat de la catégorie « Construire des alliances stratégiques, favoriser la participation de la communauté »

Le projet Kaléidoscope, Villeneuve-Saint-Georges, France

L’OPH de Villeneuve-Saint-Georges a pris en compte les défis structurels du territoire et les habitants vulnérables de cette zone. L’organisme de logement social a également compris la nécessité de faire évoluer les processus décisionnels en impliquant davantage les locataires à travers une politique de « participation à 100 % ». Concrètement, cela signifie notamment la priorisation des projets, l’échange d’idées et la mise en place de séances de travail participatif.

Ce que le jury a aimé, Lenka Tarabova, (Association des Locataires de la République Tchèque  - SON) :

  • Le projet Kaléidoscope a permis une forte autonomisation des locataires dans l’un des quartiers les plus en difficulté d’Île-de-France (56 % de logements sociaux, 38 % de ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté, emplacement difficile à cause du trafic dense).
  • Il a permis de favoriser la mixité et la cohésion sociales par le biais d’activités sportives, telles que la co-construction d’un stade ou d’aires de jeux pour les enfants ainsi qu’à travers les pratiques collectives en faveur de l’environnement (création d’un jardin partagé).
  • Ce projet a permis la création d’opportunités et de structures institutionnelles pour une participation complète des locataires et de toutes les parties-prenantes à sa nouvelle conception. La mise en œuvre est particulièrement transparente et bien documentée.
  • Grâce au prix ERHIN, l’OPH de Villeneuve-Saint-Georges souhaite expérimenter davantage en attirant l’attention d’artistes, d’architectes, de sociologues et d’urbanistes qui veulent participer et contribuer à de nouvelles idées.

 

Lauréat de la catégorie « Responsabiliser les équipes, répondre à l’évolution des besoins des employés »

Power to the People – Responsabiliser les employés pour l’amélioration des services

L’organisme public ATC del Piemonte Centrale a procédé à un repositionnement stratégique de l’organisation, à travers la formation complète de 100 membres du personnel, la redéfinition du dialogue avec les parties prenantes, la mise en œuvre de nouvelles méthodes de procédure et de gestion ainsi que d’approches axées sur le service.

Ce que le jury a aimé, Barbara Steenbergen (Chef du bureau de liaison à l’UE, IUT) :

  • La gestion du changement par la participation active des habitants et du personnel en se concentrant sur plusieurs problèmes :
  1. Prévenir et gérer les retards de paiement ;
  2. La mise en œuvre de règlementations et méthodes communes visant à améliorer l’efficacité des contrats de services et de fourniture, la formation des employés afin de créer davantage de personnel doté de compétences en gestion.
  3. La gestion des besoins de maintenance des cités avec les locataires. Les travaux de maintenance ordinaires ont été redéfinis en affectant 500 000 euros par an aux réparations effectuées de manière autonome par les habitants.
  • Dans un contexte difficile pour le logement social en Italie, ce projet peut inspirer un changement dans tout le pays puisqu’il est exportable.

 

L’avis du jury ERHIN

« Le prix ERHIN est très bien organisé. Je suis surprise par le nombre de projets de qualité soumis ainsi que par le degré de solidarité dans différentes parties de l’Europe.

Nous sommes reconnaissants de pouvoir faire partie d’un groupe d’experts. Chaque nouveau défi nous profite. Nous avons pu, du moins virtuellement, visiter différents coins de l’Europe et être les témoins de beaucoup d’humanité.

Ce prix est un outil pour montrer que, dans différents pays, vous pouvez faire avancer les choses si vous le souhaitez. Il n’est pas nécessaire d’inventer de nouvelles choses, il suffit de s’inspirer de projets qui fonctionnent et produisent des résultats positifs. Les locataires sont une partie importante de chaque communauté – ils font les villes ! L’initiative ERHIN montre comment leur rendre la vie plus belle, plus confortable et plus humaine."