Le gouvernement veut nous prendre 5 euros ? Envoyons-lui un de nos faux billets !

L’APL bénéficie aujourd’hui à 6,5 millions de foyers.
Un allocataire sur deux vit en dessous du seuil de pauvreté.

Le racket des locataires doit cesser !

Oui monsieur le Président, nous sommes à 5 euros près.

Le gouvernement veut nous prendre 5 euros ? Envoyons-lui un de nos faux billets !

En accompagnement de cette pétition, la CNL mène également une action "coup de poing" en distribuant de faux billets de 5 euros à retourner, sans affranchir, à l'Elysée pour permettre au grand public de visualiser l’argent que l’Etat va prendre dans le portefeuille des locataires modestes. Chacun est invité à signer et à renvoyer directement à L’Elysée, sans affranchir. Vous trouverez ces billets dans les fichiers joints. N'hésitez pas à signer et faire signer. Soyons mobilisés !