Le 26 mai, la CNL se joint à l’élan populaire !

Présente sur le front depuis de nombreux mois et déterminée à faire entendre la voix des habitants, la CNL multiplie les actions coup de poing et prône la convergence des luttes en ces temps difficiles pour tous nos acquis sociaux.

Alors que la mobilisation contre les projets du gouvernement gagne de l’ampleur, la CNL poursuit le combat en s’associant à la marée populaire pour « l’égalité, la justice sociale et la solidarité » qui déferlera le 26 mai partout en France.

 

Depuis quelques mois, le pouvoir d’achat des habitants est attaqué de toutes parts, aussi bien à travers la baisse des APL que l’augmentation de la CSG ou la remise en cause du service public. Les familles voient leur niveau de vie baisser sévèrement, sacrifié au nom de la « réduction nécessaire des dépenses publiques ».

Les projets de loi s’enchaînent et dans cette nouvelle société souhaitée par le gouvernement Macron, les locataires seront à la merci du propriétaire, les salariés à la merci du patron, etc. Ce gouvernement inverse le rapport de force au détriment des populations qui doivent pourtant être protégées.

La CNL se bat pour améliorer le quotidien des habitants et ne peut accepter cette vague de régressions sociales qu’on impose aux Français.

Face à l’urgence sociale, la CNL a signé l’appel et participera à la « marée populaire » samedi 26 mai. Une initiative qui dépasse largement le cadre politique pour faire entendre le besoin d’égalité, de justice sociale et de solidarité qui doivent être les fondements mêmes de notre société.

Partout en France, les militants CNL seront présents pour réclamer une société plus juste et défendre le niveau de vie des Français. C’est également avec cette ambition, et pour dénoncer la future loi Elan, qu’elle manifestera mercredi 30 mai sur l’esplanade des Invalides.