Jeudi 16 novembre : la CNL se joint à la mobilisation contre la politique du Gouvernement !

Loin de faiblir au fil des semaines, la résistance à la politique antisociale d’Emmanuel Macron prend de plus en plus d’ampleur. Si l’objectif était de diviser et d’opposer les gens entre eux, c’est perdu ! Le Gouvernement a finalement provoqué tout l’inverse.

 

La convergence des luttes n’a jamais été aussi évidente, personne ne s’y trompe.

Jeudi 16 novembre, de grandes manifestations contre la politique ultra-libérale du gouvernement auront lieu partout en France, à l’appel de syndicats et d’associations de jeunesse. La CNL invite l’ensemble des citoyens français à rejoindre les cortèges qui participeront à ces rassemblements et à se saisir de cette journée pour afficher leur désaccord avec les récentes mesures gouvernementales, qu’elles concernent le logement, le travail ou la santé.

Ce n’est qu’en poussant le gouvernement dans ses retranchements et en affichant une unité sans faille que nous le forcerons à faire marche arrière ; car la politique d’Emmanuel Macron fait bien l’unanimité contre elle.

La CNL, acteur majeur du mouvement de contestation contre le démantèlement du logement social, sera dans la rue jeudi ; et nous continuerons la mobilisation jusqu’à ce que le Gouvernement recule dans la généralisation de la précarisation. A lui de revoir sa copie.

 

Les rassemblements de demain sont une étape de plus dans la contestation ; d’autres suivront, notamment le 9 décembre prochain.