Habitants Bienveillants

A l’heure où le gouvernement n’a toujours pris aucune mesure forte pour les habitants et les consommateurs impactés par la crise sanitaire du Covid-19, la solidarité s’organise pourtant dans les quartiers et les immeubles : la CNL lance aujourd’hui son dispositif « Habitants bienveillants » pour répondre aux besoins de la population.

Alors que l’inquiétude ne cesse de grandir chez de nombreux locataires, à la fois sur leur capacité à payer leur loyer et sur la sécurité sanitaire, le gouvernement tarde à entendre ces craintes et à agir en conséquence.

Ce sont pourtant des milliers de locataires salariés, intérimaires, artisans, auto-entrepreneurs, intermittents du spectacle ou dirigeants de TPE qui subissent aujourd’hui des pertes de revenus, impactant inévitablement leur capacité à payer un loyer ou rembourser un emprunt. Au-delà de la question financière, c’est également la sécurité sanitaire et la vie quotidienne qui préoccupent les habitants : comment s’assurer du bon entretien des parties communes d’un immeuble ? Comment s’organiser pour les courses de première nécessité lorsque l’on est plus vulnérable face au virus ? Comment lutter contre l’isolement des personnes âgées ?

Compter sur la solidarité et l’entraide, une approche sur laquelle la CNL mise depuis toujours et qu’elle entend, aujourd’hui encore, privilégier durant cette période difficile. C’est pourquoi, elle lance l’initiative « Habitants bienveillants », donnant ainsi aux locataires les moyens d’organiser eux-mêmes l’aide entre habitants d’un immeuble. Plusieurs outils simples et pratiques sont ainsi mis à leur disposition (affiches, accroches pour poognée de porte, etc.) tandis que les militants CNL restent eux-mêmes mobilisés durant le confinement.

 

Pour palier aux manquements du gouvernement, la CNL s’organise avec les habitants !