Débat TF1 : pas un mot sur le logement. La CNL interpelle les médias

Le 20 mars dernier, la chaine de télévision TF1 organisait un débat entre 5 candidats à l’élection présidentielle. Durant plus de 3 heures les débatteurs ont pu exposer leurs propositions et divergences sur de nombreux sujets : éducation, laïcité, économie, retraites, santé ou politique étrangère. Pourtant, pas une minute de ce débat ne fut réservé à une préoccupation essentielle pour des millions de français : le logement. La CNL s’étonne de cette situation et plus largement de l’absence d’une thématique aussi essentielle dans la campagne.

 

Alors que près de 150 000 personnes sont privées de toit, que 4 millions sont mal-logées et pas loin de 15 millions fragilisées par la crise du logement, ce thème ne perce pas dans les débats de la campagne pour l’élection présidentielle. L’exemple du débat organisé par TF1 le soir du 20 mars est particulièrement symptomatique. Rappelons que le logement est pour beaucoup de famille le premier poste de dépenses.

 

La CNL, première organisation représentative des locataires, a interpellé l’ensemble des candidats sur le sujet il y a déjà plusieurs mois. Certains ont répondu. Elle a présenté des propositions précises et issues directement du terrain dans un livret intitulé « Priorité aux Habitants ». Cependant, étant donné la rareté des interventions des différents candidats sur le sujet, il est difficile pour la plupart des habitants de ce pays de se faire un avis sur leurs programmes.

 

Un mois nous sépare encore du premier tour de l’élection présidentielle. D’ici là, deux autres débats télévisés seront organisés entre les candidats. La CNL espère qu’alors, les candidats auront l’occasion d’exposer leurs propositions pour en finir avec la crise du logement. Elle a par ailleurs officiellement alerté l’ensemble des médias qui organisent ces débats pour leur faire part de cette aspiration importante des habitants.