51e congrès de la CNL - 5 au 7 mai 2016 - Villejuif

Du 5 au 7 mai prochains, la Confédération Nationale du Logement va tenir à Villejuif son 51e congrès national.

Un congrès est toujours un moment important dans la vie d’une organisation. C’est l’aboutissement d’un double processus : celui du bilan des actions menées mais aussi celui de la projection dans l’avenir.

Depuis le début de l’année 2016, chaque fédération CNL a organisé son propre congrès afin d’élire son équipe dirigeante et travailler sur les documents d’orientation, les statuts et le règlement intérieur de notre organisation.
Ce travail collectif a ainsi permis d’amender ces documents et de réfléchir localement sur les enjeux et perspectives d’action de la CNL. La tenue de ces congrès fédéraux sont l’expression de la vitalité de la démocratie à la CNL.

Du 5 au 7 mai, plus de 400 délégués venus de toute la France vont débattre de sujets de fond, au cœur de notre travail associatif : la notion d’association d’habitants,  la question du renforcement, la place des jeunes, mais aussi  le caractère confédéral.

Un nouveau bureau confédéral et une nouvelle commission administrative nationale seront élus à Villejuif.

Ce congrès sera l’occasion pour la CNL de mettre en avant sa conception du logement, de la consommation, et de tous les domaines qui touchent au quotidien des habitants. A cet effet, elle organisera une table ronde intitulée « Quelle ville laisserons-nous à nos enfants ? ».

Ce 51e congrès marquera aussi les 100 ans de notre organisation. Depuis sa création en 1916, la CNL a montré, au fil des années, son attachement à sa mission première : faire du logement un lieu privilégié de l’épanouissement de l’individu, de l’amélioration de la qualité de vie et de la création de lien social. L’histoire de la CNL est faite par des femmes et des hommes, qui, depuis 100 ans, ont apporté leur engagement au service de valeurs de progrès social qui sont les nôtres.
Elles se réfèrent à la fraternité et à la solidarité pour offrir des conditions de vie dignes au plus grand nombre. C’est grâce au dévouement de plusieurs générations de militants que nous avons gagné la confiance des habitants. C’est grâce aux mobilisations passées que nous avons tiré notre force.

 

Article d'actualité
 
Article d'actualité